rachat de crédit

Le rachat de crédit, mécanisme général

Bon nombre d’entre nous cumulent les crédits, engendrant une montagne de dettes difficiles à traiter. Avant d’atteindre le point de non-retour, le surendettement, il existe un mécanisme qui vous permet d’alléger vos dettes et de les gérer de façon plus saine, le rachat de crédit. Voyons donc ensemble le mécanisme général de ce dispositif, son fonctionnement, mais surtout comment en bénéficier.

finday demande de créditSimulation rachat de crédit

cpe demande de créditSimulation rachat de crédit

solucrédit demande de créditSimulation rachat de crédit

 

Fonctionnement du rachat de crédit

Votre situation est la suivante, vous avez souscrit plusieurs crédits auprès d’organismes de prêt avec autant de mensualités à gérer. Au total, l’ensemble de vos remboursements excède ou n’est pas loin du seuil d’endettement tolérable qui est de 30% de vos revenus. Votre solution est d’approcher une banque ou un établissement de crédit pour espérer réaliser un rachat. La banque va ainsi vous proposer de payer vos dettes par anticipation en vue de les reprendre. Un nouveau contrat va ainsi naitre entre l’organisme repreneur et vous. C’est ce qu’on appelle le regroupement de crédit. Cela signifie que toutes vos dettes vont être regroupées en une seule et vous n’aurez plus qu’à payer une seule mensualité au lieu de 5, voire 10.

Avantages avec le regroupement de crédit

Le regroupement vous permet de gérer plus facilement l’ensemble de vos dettes. Vos mensualités vont également être allégées grâce à un délai rallongé. Le remboursement de la dette sera ainsi plus supportable pour vous. Qui dit mensualité unique dit taux unique. C’est un des avantages tirés du rachat puisque le taux est unifié. Il vous sera plus facile de calculer le prix de votre crédit. Enfin, dans certains cas, le rachat permet à l’emprunteur d’envisager d’autres investissements si son seuil d’endettement est ramené à bonne hauteur, en dessous du seuil légal. Le regroupement de crédit est une façon d’alléger le poids de vos dettes.

Les risques du rachat de crédit

Le rachat n’est pas sans risque. En effet, même si le poids de vos dettes est allégé, les intérêts peuvent augmenter considérablement. Au moment de conclure le contrat, il convient de bien faire le calcul et de ne pas se limiter aux mensualités. Il faut calculer le coût total de votre nouveau crédit avant de vous décider, c’est-à-dire le capital à rembourser, additionné de la somme des intérêts sur la durée, mais aussi les frais de dossier appliqués par la banque et les indemnités de remboursement anticipé. Pour vous aider à vous projeter, il est conseillé de réaliser des simulations de rachat de crédit, mais aussi de vous tourner vers un courtier pour qui le calcul est plus facile. Il saura vous conseiller et vous trouver les meilleures offres.

Les dettes pouvant être rachetées

Toutes les dettes peuvent faire l’objet de rachat, factures impayées, impôt, etc. Bien évidemment, les prêts sont au centre de ce dispositif. Pour ces derniers, on peut classer le regroupement en deux catégories, le rachat de crédit à la consommation et le rachat de prêt hypothécaire. Le second est réservé aux propriétaires disposant d’un bien pouvant servir de garantie. Les locataires n’ont droit en principe qu’au rachat de crédit à la consommation, des prêts à court terme comme le prêt personnel ou le prêt affecté.

Qui peut bénéficier du dispositif ?

Les personnes fichées à la banque nationale ont peu de chance de voir aboutir une demande de regroupement de crédit. En effet, l’opération nécessite que vous ayez une situation financière saine. Outre vos identités et vos justificatifs de résidence, vous devez accompagner votre dossier d’un justificatif de revenu stable. Il vous est demandé vos trois derniers relevés de salaire. Vous augmentez vos chances si vous bénéficiez d’un CDI. Les identités bancaires permettent à l’établissement de consulter le fichier auprès de la banque nationale.

Dans votre dossier seront énumérées les dettes que vous souhaitez regrouper avec les détails, capital restant dû, durée restante à courir. Pour les prêts hypothécaires, le ratio hypothécaire va permettre de déterminer si le bien couvre l’ensemble des dettes reprises. Si vous êtes éligibles, vous devrez recevoir une proposition détaillant votre nouveau statut, la durée du contrat, les mensualités, le taux appliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.