prêt hypothécaire

Prêt hypothécaire, définition, mécanisme et avantages

Pour avoir un chez soi, il faut en payer le prix. C’est exactement ce prix que nombreux ne peuvent pas se permettre. En effet, le prix d’une maison est rarement en dessous de 100000€. Dans les grandes villes, il peut même atteindre des millions. Pour le commun des mortels, cela revient au salaire de toute une vie, ou d’une moins une grande partie. Si certains n’acquièrent la propriété qu’au-delà de la retraite, il existe un moyen de jouir de votre chez vous tout de suite, le prêt hypothécaire. Qu’est-ce que c’est, comment fonctionne-t-il et que devez-vous savoir sur ce prêt ?

finday demande de créditSimulation prêt hypothécaire

cpe demande de créditSimulation prêt hypothécaire

solucrédit demande de créditSimulation prêt hypothécaire

 

Comment obtenir un prêt hypothécaire ?

Il s’agit d’un crédit dont la garantie est un bien immobilier, un terrain ou une maison. Cela signifie qu’en cas de non remboursement, la banque prêteuse peut saisir le bien pour le vendre afin de récupérer son dû sur le prix de vente. L’hypothèque peut être établie sur un bien immeuble en votre nom. Mais le bien que vous acquérez avec le prêt peut également servir de garantie du prêt. Dans tous les cas, la valeur du bien doit couvrir le montant du prêt.

Comment calculer un prêt hypothécaire ?

Le prêt est conditionné par un revenu suffisant, mais surtout par l’existence d’un bien pouvant être mis en hypothèque. En général, le montant du prêt est fixé à hauteur de 60 à 80% de la valeur du bien. C’est ce que l’on appelle la quotité ou le ratio hypothécaire. Cette marge est prise pour éviter les fluctuations possibles qui ne sont pas rares dans le marché immobilier.

Outre le bien objet de l’hypothèque, l’emprunteur peut également être amené à souscrire une assurance. Celle-ci a une double fonction, protéger la banque et protéger l’emprunteur. En effet, l’assurance se chargera des mensualités en cas de décès. La famille de l’emprunteur n’aura donc pas à subir le remboursement en plus de cette perte. C’est l’assurance vie.

D’autres assurances vous mettent également à l’abri du chômage, des accidents ou de maladies, le temps que vous puissiez reprendre l’activité ou trouver un autre emploi.

Quelles sont les charges à compter dans un prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire, comme tout crédit, est remboursé avec des intérêts. Fort heureusement, le taux d’intérêt est beaucoup plus faible qu’avec d’autres formes de crédit puisque vous pouvez trouver des prêts en dessous de 1,5%.

La constitution de l’hypothèque engendre des frais à la charge de l’emprunteur. Il s’agit notamment des droits d’enregistrement, du droit d’hypothèque, de l’honoraire du notaire. Ce sont les frais de constitution de l’hypothèque. Les frais de dossier doivent aussi être pris en compte. Mais en comparant toutes les offres, il est possible de tomber sur une offre avec des frais de dossier à 0€, d’où l’intérêt d’utiliser les simulateurs de crédit et les comparateurs de crédit.

Les différents prêts hypothécaires

On distingue plusieurs types de ce prêt, la distinction se basant essentiellement sur le mode de calcul des intérêts. D’une part, le prêt à taux fixe est un prêt dont le taux est immuable tout au long de la durée. Il a l’avantage de faciliter le calcul du cout total de votre crédit. D’autre part, le prêt à taux variable est un prêt dont le taux est indexé à celui du marché financier. Quand celui-ci baisse, le taux du prêt baisse. Inversement, quand le taux du marché augmente, votre taux augmente avec lui. C’est donc un taux révisable. Il est intéressant si le marché présente des tendances à la baisse. Seulement, nul ne peut prévoir la santé du marché dans 10 ou 15 ans, d’où son risque. Il est plutôt réservé aux investissements locatifs qui bénéficient d’une déduction des intérêts de l’impôt sur le revenu.

Comment obtenir un prêt hypothécaire ?

Pour souscrire le prêt, vous devez constituer un dossier solide qui contient vos identités et vos justificatifs de résidence, de revenus, vos identités bancaires. Accompagnez également votre dossier d’une présentation détaillée de votre projet. Vous pouvez vous appuyer sur les conseils avisés d’un courtier pour présenter le meilleur dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.